"Le Choucas enfonce le clou"

Par Lax. Editions Dupuis, 2001.


  Lax que l'on connaissait pour ses récits habituellement plus orientés vers des sujets politiques, de société, etc, nous a surpris avec sa série "Le Choucas", un polar en BD dans la droite ligne de la fameuse collection "Série Noire" ! A l'image de celle-ci et de l'animal qu'il a choisi pour emblème, le personnage, un détéctive privé, s'habille de noir et jaune (avec des chaussettes rouges, pour pousser la ressemblance avec le choucas - le choucas est un oiseau noir proche de la corneille...).

  Depuis "Azrayen", le dessin de Lax s'est affirmé, avec notamment une accentuation des traits des personnages; ceux-ci tendant parfois vers la caricature... Cette tendance vers la caricature tout en restant dans le réalisme sert ici merveilleusement bien le personnage et la série (décors) dont l'humour et les situations sont quelque peu décalés! Ainsi, au début, nous suivons l'intrigue, en pensant à une enquête policière presque classique, et, heureuse surprise, nous découvrons (dans la série et chez l'auteur) un humour tout en finesse et un petit délire s'installer...

  Dans ce troisième tome des enquêtes de notre privé favori (plus sympathique que l'impassible Burma?), nous avons droit ainsi à une jouissive mise en boite de notre "héros" médiatique national, star du journal télévisé du 20H français, le célèbre "J.C.D.A."! (Vous l'aurez reconnu...). Le fait que le Choucas ne supporte pas ce fameux présentateur nous le rend d'autant plus sympathique (lui, pas JCDA !) , pourvu que l'on adhère à sa vision des choses bien sûr... Lax reste donc dans une certaine actualité de son récit, alors que Nestor Burma par exemple (puisque l'on pense forcément à lui quand on parle de détéctives privés évoluant dans la BD...), à l'image de Bogart, est situé dans les années 50 ou 60...

  Bref, je vous recommande cette série; très agréable à lire, le dessin est péchu, les intrigues sont bien ficelées, les personnages sont très attachants et bien trouvés (ainsi de ce vieux greffier, des deux soeurs, dans le vol.2, du Choucas, ou encore de cette femme tout en rondeurs mais assez belle, dans ce 3ème album...), l'humour étant la cerise -indispensable- sur le gateau. Bravo Monsieur Lax !


F.B

Plus de détails sur le site du Choucas!



- Retour -